Présentation

C‘est un insigne honneur que de présenter au public, en qualité d’Éditeur – et après l’heureux travail de Monsieur Dieter Rüggeberg, effectué dans le même sens pendant de longues années – l’Œuvre de Franz Bardon. Celle-ci contient, en effet, plus de révélations dans le domaine de l’Hermétisme, de la Magie et de la Kabbale qu’aucun texte, écrit à ce jour en Occident, n’en fit jamais. Dans un langage simple et accessible à tous, cet Adepte livre en trois ouvrages (« La Chemin de la véritable Initiation Magique »« La Pratique de la Magie Évocatoire »« La Clé de la Véritable Kabbale ») l’Essence de la Connaissance Sacrée que la Tradition Ésotérique Occidentale chercha à tâtons mais qu’elle ne découvrit pas : la pratique ou mise en œuvre de procédés qui permettent à un être humain d’accéder à un état de conscience qualifié de « divin ».

Cette pratique était le fleuron de l’Ancienne Sagesse, diffusée autrefois dans le plus grand secret des Temples d’Égypte et de Grèce, et avait pour nom « Théurgie » ou « Œuvre Divine » tant était manifeste au yeux des Instructeurs d’antan la valeur exceptionnelle d’un Savoir libérateur :

  • se libérer des conditions pénibles de l’existence en respectant toutefois la Destinée ou Karma (compréhension et maîtrise des diverses situations de la vie) ;
  • se libérer des limites de l’appréhension de nos cinq sens physiques en développant nos sens subtils et en s’ouvrant à d’autres Plans emplis de vie ;
  • se libérer des entraves de notre conscience de veille en tendant celle-ci vers l’Esprit.

La Libération, ainsi succinctement décrite, rend implicite la victoire non seulement sur les tribulations de la vie terrestre mais aussi sur la peur de mourir par la connaissance, expérimentée dès ici-bas, d’une existence prévalant outre–tombe. Entouré ainsi des Œuvres grandioses de Franz Bardon, les livres « La Lumière sur le Royaume ou Pratique de la Magie Sacrée au quotidien » d’Alexandre Moryason et « Manuel Pratique de Voyance et de développement des facultés occultes » d’Emmanuel Orlandi bénéficient, cela va sans dire, d’un Rayonnement Magistral. Puissent la lecture et surtout la pratique de ces ouvrages contribuer à l’apaisement de la souffrance humaine en ouvrant et en éclairant tout Chemin personnel vers la Victoire de l’Esprit. Tous les ouvrages dont le titre suit sont accessibles directement par ce Site (renvoi à bon de commande) mais ils peuvent être aussi commandés dans les Librairies Ésotériques

Le Chemin de la Véritable Initiation magique

de Franz Bardon

Traduit et annoté par Alexandre Moryason

 
Tous les ouvrages de Franz Bardon sont de véritables Chef d’œuvre de la Magie Divine mais « Le Chemin de la Véritable Initiation magique » est la somme sans précédent qui constitue le fondement de toute démarche sérieuse vers la Magie, tant dans ses aspects théoriques que pratiques.

Il est le premier « manuel » proprement dit, parmi les autres titres publiés, celui que l’étudiant lit et pratique afin de maîtriser sa nature inférieure et de se développer soi-même en Esprit.

Les autres œuvres à caractère « pratique » aussi, ne doivent être abordées, ainsi que le dit l’Auteur lui-même, que lorsque ce premier et fondamental travail aura été fait grâce au « Chemin de la véritable Initiation Magique ».

Partie théorique : Les Éléments, la Lumière, l’Éther, le Karma, le Plan physique, le plan astral, le plan mental, la Vérité, la Religion, Dieu, l’ascèse.

Partie pratique : en Dix Cours ou Dix degrés progressifs, s’attachant, chacun, à donner des exercices développant le corps physique, le corps psychique et le corps mental :

    1. La formation magique du corps mental, du corps psychique et du corps mental.
    2. Autosuggestion ou le mystère du Subconscient, équilibre des Éléments dans le corps psychique, visualisation et maîtrise du corps mental.
    3. Concentration, respiration des Éléments dans tout le corps.
    4. Le transfert de la Conscience, la gestuelle magique.
    5. La Magie de l’Espace, l’accumulation des Éléments dans le corps.
    6. Les propriétés du Mental, le travail avec l’Éther.
    7. La Conscience dans le mental, la création d’Élémentaires.
    8. Le voyage mental ; les Fluides électrique et magnétique et leur maîtrise.
    9. Les miroirs magiques, le voyage astral, traitement des maladies, charge des talismans et amulettes…
    10. Projection mentale dans chaque sphère élémentale, contact avec le Guide spirituel, contact avec les Sphères supérieures, communion avec Dieu, explication de quelques phénomènes : les messages par l’Air, l’invisibilité magique, la lévitation, la mort, la vie.

Un beau livre de 463 pages, relié et toilé avec tranchefile

Pratique de la Magie Évocatoire

de Franz Bardon

Traduit et annoté par Alexandre Moryason

 
Cet ouvrage révèle pour la première fois au monde les Véritables Sceaux de Pouvoir et les Qualités ou compétences de plus de 500 Grandes « Intelligences » qui œuvrent dans notre Système Solaire parmi lesquelles nous découvrons de manière exhaustive les Grandes Entités Angéliques mieux connues par l’expression nominative « les 72 Génies de la Kabbale ».

Des explications, tant théoriques que pratiques, sont divulguées pour permettre à l’étudiant sérieux en Magie Divine de comprendre et de réussir une Évocation Magique, c’est à dire une réelle manifestation de telle ou telle Intelligence cosmique.

L’Évocation d’une Intelligence cosmique, surtout parmi celles de la Sphère invisible (éthérique, astrale et mentale) de Mercure (traditionnellement connues comme étant les 72 Génies de la Kabbale), permet :

  • d’acquérir des Connaissances inouïes relatives à l’Univers, à ses Lois, à l’être humain ;
  • de solliciter quelque bienfait qui sera accordé si le Karma du mage-demandeur le permet.

Première partie :

  • Une Évocation magique (ce qu’elle représente, développement personnel des sens psychiques et mentaux nécessaire pour l’entreprendre sans risques, etc.)
  • le Cercle magique (ce qu’il représente ; comment le tracer) ;
  • le Triangle magique (ce qu’il représente ; comment l’utiliser) ;
  • la Baguette magique (ce qu’elle représente ; comment la fabriquer et la charger d’électromagnétisme) ;
  • l’Épée magique (ce qu’elle représente ; comment la fabriquer) ;
  • la Tunique (ce qu’elle représente ; comment la confectionner) ;
  • l’éclairage des Temples d’Évocation : les lumières colorées et chargées (comment les créer et les charger) ;
  • exemple d’une Évocation magique.

Précision importante : tous les instruments de Magie (Cercle, Triangle, Baguette, Épée, etc.) pour être vraiment aptes à canaliser les forces voulues – ne doivent être faits que par l’opérateur selon un procédé particulier et dans la plus grande discrétion. C’est pourquoi chacun a « son » cercle, « sa » Baguette, « sa » Tunique, etc., qu’il garde loin des regards d’autrui.

Deuxième Partie : les Intelligences des Sphères :

  • de la Terre (sphère astrale de la Terre : 24 Intelligences parmi de nombreuses autres : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • entourant la Terre (360 Intelligences œuvrant via les 12 Signes du Zodiaque : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • de la Lune (28 Intelligences Lunaires : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • de Mercure (72 Intelligences communément appelées « les 72 Génies de la Kabbale » ; leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • de Vénus (89 Intelligences : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • du Soleil (45 Intelligences : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs)
  • de Mars (36 Intelligences : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • de Jupiter (12 Intelligences : leur Nom, leurs Compétences et leur Sceau d’Évocation respectifs) ;
  • de Saturne (description de la nature des Intelligences Saturniennes et explication de la difficulté pour un être humain de Les évoquer.)
  • les Sphères au-delà de Saturne : Uranus et Pluton (explications sur ces Sphères) ;
  • Contacts évocatoires par le mental de toutes les Intelligences présentées ;
  • La Talismanie en Magie : ce que sont les Talismans et comment les charger ;
  • les Sceaux détaillés de chacune des Intelligences mentionnées ;

Un beau livre de 495 pages, relié et toilé avec tranchefile contenant de nombreuses illustrations en couleurs. Couverture de protection

La Clé de la Véritable Kabbale

de Franz Bardon

Traduit et annoté par Alexandre Moryason

 
Cet ouvrage n’a pas son égal dans la littérature ésotérique, tant orientale qu’occidentale car la Puissance des « Sons Universels » est révélée de façon claire et de manière à pouvoir être « recréée » par l’être humain afin de réaliser telle ou telle chose, à l’instar de la Divinité Créatrice.

C’est donc bien le « Verbe Créateur » dont il s’agit ici, par lequel tout vint à l’existence….telle est « La Clé de la Véritable Kabbale »

Nous découvrons ainsi :

  • Les Lois de l’Analogie Universelle ou « Lois des Correspondances » ;
  • Les « Lettres Secrètes » ou le « Mystère de la Parole perdue » ;
  • Le Langage Cosmique ou façon de créer des « sons » émetteurs de force créatrice ;
  • Le « Mot » magico–kabbalistique ou « Tétragrammaton » ;
  • Le secret de la formation des Mantras et des Tantras
  • Mysticisme et Magie Kabbalistiques ;
  • Chaque « Son » ou « Lettre » : correspondance avec un ou deux Éléments, avec une couleur, etc. et les forces inhérentes à chaque « Son Universel » ;
  • Les « Formules magiques » : comment elles s’élaborent et comment elles se prononcent ;
  • La « Clé Unipolaire » et sa relation avec l’Espace et le Temps ; son usage ;
  • La « Clé Bipolaire » et sa relation avec le Plan Mental ; son usage ;
  • La « Clé Tripolaire » et sa relation avec le Plan Astral ; son usage ;
  • La « Clé Quadripolaire » et sa relation avec le Plan Matériel ; son usage ;
  • Formation des Incantations entières et complètes afin de maîtriser les Plans matériel, astral et mental ;
  • L’Art et la technique de créer « les Causes » au sein du Plan Akâshique pour obtenir tels effets sur les Plan matériel, astral et mental .

Un beau livre de 254 pages, relié et toilé avec tranchefile

Couverture de protection

Introduction

« El Uno nace del Múltiple…
y el Múltiple surge de la disolución del Uno…»
Empédocles de Agrigente [1]

Este tema ha sido ampliamente debatido en el transcurso de los siglos y una sola pregunta pone bien en evidencia su complejidad : ¿puede usted decirme qué es el agua? Forma parte de nuestro entorno conocido. Entonces, ¿puede decir exactamente qué es el agua? Usted responderá :

— « El agua es un líquido; es refrescante si no se la hace hervir; tiene la capacidad de quitar las impurezas, de limpiar, de disolver ciertas sustancias; el cuerpo necesita de ella, también la bebemos pero debe ser dulce y no salada como la del mar… »

MoleculeEau
H : hydrogène — hydro et gène — littéralement « qui produit de l’eau », élément atomique le plus simple.
O : oxygène — du grec oxus, « acide », gaz invisible, élément clef pour la vie terrestre.
2H + 1O = H2O : une molécule d’eau !

Usted no ha dicho lo que “era” el agua. Ha descrito sus cualidades. Prosiguiendo en esta tentativa, usted dirá :

— « Los científicos dicen que el agua es un compuesto de dos moléculas de hidrógeno por una molécula de oxígeno. »

Usted da una fórmula química pero sigue sin decir lo que es el agua en si misma. Para continuar esta investigación, precise, entonces, lo que es el pensamiento o el amor, el hecho, para un ser humano, de poder pensar y amar.

Para definir lo que es el pensamiento y el amor usted utilizará imágenes y sensaciones, dará sus diferentes contenidos posibles; en la mejor hipótesis, si usted puede, elaborará una fórmula matemática representando lo que es el pensamiento o comparará el amor con un campo de expansión magnético. Pero el pensamiento o el amor, en sí mismos, no podrá definirlos más de lo que ha podido definir el agua… no porque usted sea estúpido, sino porque, con el aparato mental del hombre, es imposible hacerlo. Usted experimentará los efectos del agua — agradables y desagradables – de la misma manera que usted vivirá los efectos del amor y sabrá que piensa. Pero ¿quién ama en usted y quién sabe en usted que usted piensa? El debate se complica y no puede ser de otra manera.

Por lo tanto, si nosotros somos incapaces de concebir lo que son, en sí mismos, el agua, el pensamiento, el amor — ninguna fórmula química ha podido determinar el componente del pensamiento o del amor —, ni lo que somos nosotros mismos, ¿cómo podríamos expresar, verdaderamente, sin alteración posible, lo que es la Inmensidad Universal y el Concepto más inaccesible que la formulación humana llama « Dios» ?

Usted utilizará el mismo aparato mental para intentar semejante formulación y dirá :

— « Dios es « como » un calor en el corazón, una paz “indescriptible”, una inmensa Luz, un cielo infinito, un mar sin orillas, etc… »

Intelectualmente[2], no ha podido decir lo que verdaderamente es “Dios” en Sí Mismo, usted únicamente ha expresado Sus Cualidades, igual que no ha podido decir lo que es el agua o el amor ni lo que es usted verdaderamente.

Ahora bien, si usted no puede decir nada de la realidad de las cosas ni de cualquier fenómeno de los que experimenta cada día, tampoco podrá penetrar la Realidad Divina.

Esta imposibilidad reside en el hecho de que nosotros razonamos como’« entidad separada » : existe el otro, « mi amigo Juan, por ejemplo, y yo; somos dos; él y yo, no es el mismo ser; cuando a Juan le duelen las muelas, no soy yo quien sufre pues el siente daño y yo no…; la mesa y yo somos dos modos de existencia diferentes : la mesa es un objeto fuera de mi cuerpo y yo soy un ser, un ser animado… »

Tantas y tantas definiciones que se basan en una separatividad entre todo lo que existe y nosotros; en efecto, « la mesa y yo no podemos estar confundidos… Esta “separatividad” implica una distancia, un espacio separador : la mesa está ahí – aunque sea a un metro de mí, pero no está en mí – y yo estoy aquí. Este espacio, para ser recorrido, exige tiempo : necesito unos segundos para tocar la mesa porque, efectivamente, está a un metro de mi cuerpo… »

Este desarrollo parecerá muy simplista a quienes se esperan abordar en un capitulo como este conceptos de una extrema abstracción que revelen, según ellos, todo los “serio” de la cuestión. Pero, ¿quién o qué espera esto en ellos? Su intelecto. Ahora bien, nosotros lo hemos constatado, el intelecto humano no puede « conocer » la realidad de sea lo que sea; solamente describirá en su propio lenguaje, « las cualidades » de una realidad experimentada (el agua, el amor, el pensamiento) y, si es íntegro, reconocerá que, verdaderamente, no « conoce » nada. Incluso si comenzamos a saber cómo utilizar algunas cosas la electricidad o ciertos componentes químicos de la materia densa ¿sabemos lo que realmente son la electricidad y la materia?

Basado en la “separativídad”, el intelecto no puede conocer la “realidad” de sea lo que sea, la realidad del agua, del amor, del pensamiento, del Universo y por lo tanto del concepto de « Dios ».

Es la razón por la cual el Universo y el concepto de lo Divino siempre han sido descritos por medio de imágenes o de símbolos susceptibles de despertar en nosotros la posibilidad de una comprensión aproximada, incluso indecible, de lo que son. No obstante, su mejor enfoque lo dan las Matemáticas.

No se trata de las Matemáticas « humanas », basadas en los criterios de la « lógica », tal como el Intelecto la concibe -tenemos elucubraciones matemáticas que se vienen abajo a la menor demostración – sino de las Verdaderas Matemáticas, aquellas que ninguna demostración opuesta podría destronar.

Estas Matemáticas, que constituyen « el Hilo de Ariana » en el laberinto del Intelecto, han sido calificadas de « Divinas » porque contribuyen al Conocimiento del concepto de Dios, del Universo y por lo tanto de lo que somos. Son aquellas que Pitágoras aprendió en Egipto, las que enseñó y las que permitieron a la ciencia descubrir mucho más tarde, algunas facetas de la realidad que nos rodea. Ese “Hilo” es « La ley de los Números », ley que revela la Base sobre la cual se organizan todas las Fuerzas Universales. Esto será cierto no solamente para comprender la realidad del mundo físico y más sutil, sino también, y sobre todo en lo que nos concierne, para saber si una práctica llamada “teúrgica” es verdaderamente tal : si es la Obra Divina que es puesta en actividad o una aberración intelectual, muy lógica en apariencia, pero aberración, que lleva a un desorden de las fuerzas en un mismo y alrededor de sí mismo.

Son las Matemáticas que revelan también el Árbol de Vida Cabalístico, complementándolo con imágenes, con símbolos, para explicar así el Infinito desde lo que es finito — el Intelecto — y permitir al ser humano aplicar concretamente este Saber para que transmute sus límites.

Este modo de razonamiento y de aplicación del Conocimiento en la vida diaria provocarán el despertar progresivo en el hombre del verdadero « aparato captor » del Conocimiento, el cual, al ignorar la separatividad, se revelará como Aquel Que Conoce. Y será así, porque funcionará « en el corazón » de todas las cosas, « en el Centro ». Esta “centralidad” del ser engendrará la unión del Conocimiento (usted, que quiere conocer) y el objeto del Conocimiento (cada cosa, el agua, el amor, el pensamiento, usted mismo, el Universo y el concepto de Dios) y hará saber con certeza que es únicamente en el Centro en donde uno se convierte en el Todo.

Por este Conocimiento el buscador sabrá entonces que los libros solamente le han abierto el camino pero nunca han podido comunicarle la Experiencia del Universo y de la Divinidad.

Por consiguiente, esta obra espera contribuir, como tantas otras lo hacen, a la apertura del camino proponiendo una representación simbólica del Universo y del concepto de Dios, pero no puede pretender describir verdaderamente lo que es.

La integralidad de este texto, intitulado  « La Lección del Egípcio », está extraído del libro de Alexandre Morayson « La Luz sobre el Reino », capitulo II – páginas 63-67. Este fragmento (texto y anotaciónes) está protejido por Copyright, tal como la totalidad de este Sitio.

 

 


[1] Filósofo pitagórico griego (492 al 429 aproximadamente antes de J.C.); Fragmentos, XVII, 10-11.
[2] Es decir, según la Doctrina Hermética, en el plano del « mental inferior ».

Frabato le Magicien

de Franz Bardon

Traduit et annoté par Alexandre Moryason

 
Le récit voilé et pudique d’un partie de la vie même de Franz Bardon.

Ce livre révèle, entre autre, ce que sont au XXe siècle, les Loges de magie noire, notamment dans le contexte terrible du Nazisme avant et après la seconde guerre mondiale.

L’auteur met en garde sur ces Ordres de l’Ombre qui réunissent les élites de la finance et de l’industrie mondiale afin de créer un ordre du monde fondé sur la dépendance et l’asservissement : le citoyen disparaît, comme les États d’ailleurs au profit du client lâché sur un vaste marché que devient progressivement la planète.

F. Bardon indique aussi comment ces Loges noires attaquent les vrais Adeptes, comment elles ont programmé depuis la nuit des temps la destruction de l’Humanité et occasionné les souffrances de cette dernière, comment, enfin, leur pouvoir est illusoire devant la Lumière de la Véritable Science Magique qui est essentiellement Divine.

Cet ouvrage est poignant ; la discrétion et la simplicité de l’auteur sont un gage de ce qu’est un Maître.

De nombreuses révélations sont faites, très discrètement et sous couvert du genre romanesque, sur les 99 Loges noires planétaires ainsi que sur la Grande Loge Blanche

Un beau livre de 151 pages, broché.

Souvenirs de Franz Bardon

de L. Bardon & Dr K .

Traduit et annoté par Alexandre Moryason

 
Un aperçu d’une partie de la vie du Grand Adepte Franz Bardon par son fils et un de ses disciples, le Dr K.

Un récit qui perturbe dans la mesure où l’Occident s’imagine que l’Adeptat (6) est synonyme de bien-être, de richesse et de confort dans tous les domaines de la vie… Bien au contraire… la qualité d’Adepte soumet celui ou celle qui a atteint cet état à des prises en charge du Karma collectif et ceci, la plupart du temps, est loin d’être une partie de plaisir.

La vie de Franz Bardon est semée de ces horreurs qu’endossent Ceux qui ont les épaules larges, certes, et qui ont accepté de prendre sur Eux les misères du monde. La Seconde Guerre mondiale et le nazisme avec toute la magie noire que ce mouvement impliquait (Voir « Frabato le Magicien »), puis la lutte au sein du glacis de la Guerre froide dans les pays de l’Est… Une existence qui sut voiler sa grandeur.

Un beau livre de 107 pages, broché.

De nombreuses photographies de Franz Bardon publiées par son fils

La Lumière sur le Royaume ou Pratique de la Magie Sacrée au quotidien

d’Alexandre Moryason

 
C´est un « best-seller » qui dépoussière complètement cette Science Sacrée qu’est la Magie. Il offre un cours solide et sérieux sur le Cheminement de la Tradition occidentale depuis la nuit des temps jusqu’à nous, une leçon sur la Magie Égyptienne et des « lumières » jetées sur ce que représente l’Immensité du Christ.

Il divulgue, de plus, une Pratique saine, sûre, efficace et tendant à véritablement changer — matériellement, psychologiquement et mentalement — la vie en orientant celle-ci définitivement vers l’Esprit Divin.

Cet ouvrage tend à faciliter, de manière probante et relativement rapide :

  •   l’ouverture à « une prière » efficace ;
  •   la pratique ardue des exercices de Méditation de quelque École que ce soit et notamment ceux, inégalables, donnés dans les ouvrages de Franz Bardon.

La mise en œuvre quotidienne et régulière des Rites Purificateurs qu’il offre engendre, en effet, une transformation progressive de la structure physique, psychique et mentale de l’être ; chacun de nous peut alors, et s’il s’adonne à cette pratique simple mais prometteuse, aborder avec infiniment moins d’obstacles un contact avec les Mondes Spirituels (Prière) et, s’il le souhaite, les exercices d’une haute valeur spirituelle que livre Franz Bardon.

De plus, il expose une Magie multiséculaire, « la Magie du Feu » par de nombreux Rituels divinement orientés, c’est à dire construits et expliqués de telle sorte que cette pratique soit sans danger, sure et efficace à la fois. Excepté le Rituel du Feu n° 1 destiné à faire émerger et à « comprendre » les encombrements karmiques qui sont causes des souffrances subies dans la vie, ces Cérémonies ponctuelles créent un processus de résolution des problèmes matériels particuliers (solitude affective, pénurie, calomnie, procès en cours, etc.) ; elles sont donc un adjuvant aux difficultés de vivre que nous rencontrons ici-bas en raison de notre Karma tant collectif qu’individuel.

Il a pu sembler étonnant à certains lecteurs que les situations matérielles diverses aient été prises en compte dans un ouvrage de Magie Divine alors qu’ils s’étaient attendu à un exposé à but essentiellement spirituel.

Il convient d’éclaircir encore une fois la notion de « magie » : celle-ci est l’application des Lois Universelles sur quelque Plan que ce soit et notamment sur le Plan matériel lequel implique l’action du psychisme et du mental. Étant telle, la Magie ne peut être que « divine » sinon sa pratique ne suivrait pas ces Lois mais les détournerait. Par conséquent l’application des Lois Universelles dans le monde matériel est aussi évidente que l’usage d’un antibiotique pour enrayer un virus ou de l’anesthésie pour opérer un malade… à moins qu’on ne juge indigne et contraire à la Spiritualité ces utilisations et que l’on ne préfère laisser le contaminé mourir et l’opéré hurler de douleur…

A chaque époque, et selon le Karma de l’Humanité, la Divine Providence ouvre les portes de la Connaissance et permet aux êtres humains de capter quelques Lois de la Grande Nature et de les appliquer pour améliorer leur sort. C’est ce qui a donné les Sciences de la Matière (physique, chimie, médecine, progrès techniques et technologiques) prévalant de nos jours par la capacité de faire agir « la matière » sur « la matière » et « l’électromagnétisme matériel » sur la « matière ». Mais l’épopée des découvertes n’est pas finie et nous sommes aux balbutiements de la Connaissance…. Viendra le temps où l’on découvrira, où l’on saura, que ce qui était appelé avec mépris « magie » est cette même Science mais qui applique « l’électromagnétisme immatériel » – ou tel qu’il se manifeste sur d’autres Plans, plus subtils que le nôtre – sur les Plans subtils (action spirituelle, mentale et psychique) et sur le Plan matériel.

Pourquoi, dans cet ordre d’idées, ne seraient pas divulgués, par miséricorde, des procédés, en accord avec les Lois Cosmiques, qui nous permettraient de moins souffrir ?

On rétorquera que le Karma ne veut pas ceci, bloque cela, et que la « souffrance rachète », etc. Mais Karma ne signifie pas « souffrance » ! Il est l’ensemble du processus « cause à effet », ce que nous avons commis et ce qui en résulte ; et même si, il faut l’avouer, ce résultat n’est généralement pas heureux, ce n’est pas la souffrance de l’individu qui fera cesser l’action terrible de Karma mais la compréhension qu’il captera de ses erreurs passées et de la nécessité de réajuster, de compenser. Cet éclairage subit, ce doigt intérieur qui montre avec fermeté et douceur à la fois les errances d’un vécu lointain, cette compréhension ténue qui pointe à la Conscience, sont provoqués par la pratique de la Magie Divine. A ce moment la charge karmique est « réaménagée » et ce qui tendait à agonir l’individu de souffrance, cesse d’agir sans ce sens car devenu inutile.

Ainsi conçu, cet ouvrage arrache la pratique de la Magie Sacrée (1) du domaine où le rêve et la légende se confondent pour écarter le curieux de tout désir de s’y aventurer. Il montre qu’elle est la Science par excellence que la Tradition Ésotérique gardait secrète sous le boisseau pour ne la délivrer qu’à une minorité fondée sur des critères variant avec les âges mais ayant toujours eu un caractère discriminateur.

Il donne, de plus, un aperçu du cheminement de la Connaissance de l’Univers et de l’Homme – c’est à dire de la Doctrine Hermétique – à travers les aléas de l’Histoire de notre planète et permet de mieux appréhender l’Organisation des Forces Universelles par ce qui est symboliquement représenté dans la Hermétisme de l’Égypte Ancienne et dans la Kabbale.

Ce livre veut enfin balayer la notion d’élite tant prônée dans ce domaine et montre comment la Magie peut être à la portée de tous, quels que soient la religion, le sexe, la race et le niveau social, dès que cette Science Sublime est expliquée simplement.

Table des Matières

Plus de 80.000 exemplaires vendus depuis sa parution en 1986

Deuxième Édition revue et augmenté – 1992

Un très beau livre de 528 pages, abondamment illustré, relié avec titre doré, tranchefile et signet.

CD de prononciation des Noms Divins contenus dans « La Lumière sur le Royaume »

Un outil très utile à la pratique des Rituels contenus dans le livre « La Lumière sur le Royaume » : sur une musique inspirante, les Noms de Pouvoir que sont les Noms Divins seront mieux prononcés et émettront ainsi la vibration requise à une bonne mise en place rituelle.

Même le simple fait d’écouter cette cassette, dans le recueillement, sans faire un Rituel donné, engendre une ambiance spirituelle propice à la méditation et à la recherche en soi des Vérités Éternelles.

Pour cela :

  1. isolez-vous dans le silence ;
  2. pensez à un élément important de la Connaissance métaphysique que vous souhaiteriez voir éclairé ou à un problème personnel qui vous tient à cœur et dont vous n’avez pas la solution ;
  3. puis faites brûler un peu d’encens pour purifier l’atmosphère ;
  4. fermez les yeux et cessez ensuite de penser à ce problème tout en concentrant votre mental sur la musique et les Mots de Pouvoir (le Rituel d’Aset est d’ailleurs très approprié à ce type de travail) ;
  5. enfin laissez-vous porte par le Son (sans vous endormir) afin de faciliter la captation de la réponse par l’activité ainsi facilitée de l’Intuition

De plus, vous trouverez dans cette cassette des conseils inédits…

Calendrier pour les Rituels du Feu contenus dans « La Lumière sur le Royaume »

Ce petit fascicule d’une vingtaine de pages est extrèmement pratique pour celles et ceux qui pratiquent les Rituels du Feu donnés dans le livre « La Lumière sur le Royaume ».

Il contient, après un bref rappel de ce que sont les phases lunaires, les dates exactes pour commencer chaque Rituel sur une période de huit ans.

La date de commencement de chaque Rituel du Feu est précisée pour chaque mois de chaque année jusqu’en l’an 2046. Ce calendrier est extrèmement pratique pour ceux qui, pratiquant « La Lumière sur le Royaume », souhaitent mettre en œuvre l’un des 15 rituels suivants, tous destinés à une action sur leur vie matérielle, contenus dans la troisième partie du livre :

  1. – Rituel pour transformer un destin maléficié
  2. – Rituel pour attirer l’argent en urgence
  3. – Rituel d’appel de la prospérité
  4. – Rituel pour obtenir le succès
  5. – Rituel pour attirer l’amour
  6. – Rituel pour réunir un couple en discorde
  7. – Rituel pour apporter l’harmonie dans un foyer perturbé
  8. – Rituel pour trouver un logement
  9. – Rituel pour acquérir du pouvoir ou augmenter celui-ci
  10. – Rituel pour cerner un ennemi
  11. – Rituel pour faire cesser la calomnie, la diffamation
  12. – Rituel de grande Protection contre les forces du mal
  13. – Rituel pour vaincre une mauvaise habitude
  14. – Rituel pour demander la guérison
  15. – Rituel pour un défunt ou un nouveau-né

À titre d’exemple, le Rituel du Feu numéro 1 pour transformer un destin maléficié doit être (de préférence) commencé un samedi pour une période de 9 jours en lune descendante…

Ce qui pour l’an 2001 nous donne :

13 janvier 12 mai  8 septembre
10 février  9 juin  6 octobre
10 mars  7 juillet  3 novembre
14 avril  4 août  1 décembre

Le calendrier vous évite de rechercher le jour précis qui réuni tous les critères nécessaires.

De plus, il est donné un bref rappel de ce que sont les phases lunaires et comment les reconnaître ainsi qu’une explication sommaire du calendrier dans l’histoire, de l’origine astrologique et de l’ordre des jours de la semaine, etc…

ISBN : 2-9501459-1-4—broché
26 pages —10,5 x 14,8 cm — 20 gr
Prix public : 5 Euros / 32.80 FF

en vente directe dans notre boutique sécurisée