La Doctrine Secrète et Mme Blavatsky

Constance Wachtmeister
La Comtesse Constance Wachtmeister
(1838 – 1910)

de Constance Wachtmeister

Un volume

Cet ouvrage a été publié en Angleterre en 1893, deux ans après la mort de Madame Blavatsky.

L’auteur, la Comtesse Constance Wachtmeister, partagea les dernières années de la vie de l’Occultiste russe alors que celle-ci commençait à écrire son chef d’œuvre, « La Doctrine Secrète ».

Elle fut le témoin constant des « phénomènes » occultes qui ont entouré la vie de Madame Blavatsky en général et l’écriture de cet ouvrage, en particulier. Son récit revêt donc un caractère précieux car il nous permet non seulement de comprendre l’action des Mahatmas dans cette entreprise de divulgation de la Sagesse Occulte mais aussi de pénétrer la vie intime d’H. Blavatsky, saisir ses réflexions et surtout son grand cœur.

Voici ce qu’en dit Constance Wachtmeister  :

« Ce serait une tâche difficile que de donner une relation complète et détaillée de tout ce qui se passa pendant la préparation de ce remarquable ouvrage, car il ne faut pas oublier que « H.P.B. », [surnom d’Helena Petrovna Blavatsky formé de la première lettre de son prénom, son nom patronymique et de son nom] ainsi qu’elle l’a souvent déclaré elle-même, ne fut que la compilatrice de ce travail. Derrière elle se trouvaient les vrais instructeurs, les Gardiens de la Sagesse Cachée des Âges, qui lui enseignèrent toute la Science Occulte qu’elle transmit ensuite dans ses écrits. »

« Son mérite consista, en partie, à être capable d’assimiler les connaissances transcendantes qui lui furent révélées et à être un précieux messager de ses Maîtres ; d’autre part, à être merveilleusement apte à mettre l’abstruse métaphysique orientale sous une forme intelligible aux Occidentaux, en procédant à des vérifications et en faisant des comparaison entre la Sagesse Orientale et la Science Occidentale. »

« Je désire communique au lecteur tout ce que je sais des difficultés et des désespoirs qui l’assaillirent au cours de son travail. La mauvaise santé, la vie errante, l’entourage défavorable, le manque de matériaux, la défection de faux amis, les attaques ennemis, furent des obstacles qui entravèrent son travail…. ».

Il est patent que l’auteur de la « Doctrine Secrète » souffrit beaucoup, surtout dans les dernières années de sa vie, en ayant à assumer la rédaction de cette œuvre dans des conditions épouvantables, tant au plan moral (le discrédit, les accusations monstrueuses qui s’abattirent sur elle, la défection de ceux qu’elles croyaient fidèles…) qu’au plan physique et matériel (impécuniosité, santé plus que déficiente).

Un témoignage extraordinaire est livré dans cet ouvrage ; c’est une lettre que reçut la Comtesse Wachtmeister, après le décès d’H. Blavatsky, par un homme qui ne voulut pas révéler son nom ; aussi la Comtesse veilla-t-elle à satisfaire ce désir de discrétion en ne mentionnant que les initiales : R.S… Et à ce jour, jamais cette identité n’a été révélée.

A elle seule, cette lettre donne une idée, faible encore peut-être, de ce que, derrière de l’humour, de l’emportement, de l’apparente démesure de son caractère, était réellement Madame Blavatsky.

Elle est reproduite en grande partie ci-après, et sera la clôture à la présentation au public de cette fin de siècle de celle qui fut l’Émissaire des Maîtres de la Sagesse.

 

Lettre privée signée R.S.
reçue entre 1891 et 1893
par la Comtesse Wachtmeister

 

« Chère Comtesse Wachtmeister, »

« Puisque vous préparez un livre sur la manière dont H.P.B. écrivit « La Doctrine Secrète », vous pourriez peut-être y joindre un aperçu de sa méthode d’enseignement personnel pour ses élèves résidant au loin. »

« Personne jusqu’ici n’a écrit sur ce sujet, et moi-même je ne pourrais pas le faire si mon nom devait être mêlé à ce récit. Cependant, je pense que vous et beaucoup d’autres accepterez mes déclarations, étant donné surtout que vous avez eu la preuve que c’est bien ainsi que je reçus mon enseignement, comme sans doute le reçurent d’autres personnes dont aucune d’ailleurs n’est connue de moi.[….] »

« Vivant à quelques milliers de milles de l’Angleterre, je n’ai jamais rencontré Madame Blavatsky en personne. Il y a maintenant sept ans que pour la première fois j’entendis parler d’elle et de la « Théosophie ». Comme beaucoup d’autres personnes de ma connaissance, ce fut en parcourant la brochure de la Société de recherches Psychiques qui dénonçait H.P.B. comme une simulatrice et assurait que la calomnie Hodgson-Coulomb était l’expression de la vérité. […] Je n’ai pas l’habitude de juger les gens sur quelques actes particuliers mais sur le résultat de tout leur enseignement ou de toute leur vie. H.P.B. elle-même écrivait vers cette époque : « Suivez le Sentier que je montre et les Maîtres qui sont derrière ; ne suivez ni moi, ni mon Sentier. »

« J’interprétai d’abord cette phrase comme indiquant qu’il en était pour elle comme pour les autres humains communément exposés à ne pas appliquer dans leur vie les vérités qu’ils enseignent et qu’ils seraient heureux d’atteindre. Par suite, j’étais enclin à appliquer à Madame Blavatsky, le courageux Messager, cet indulgent jugement dont nous demandons le bénéfice pour nous-mêmes en pareil cas. »

« Bientôt cependant, je commençai à me rendre compte par ma propre expérience qu’elle n’était pas ce qu’elle semblait être. Sur ce point je n’insisterai pas si ce n’est pour dire que la conviction que j’acquis m’amena à demander à H.P.B. de m’instruire ; et le fait que j’eus pleinement confiance et que je crus en elle fut précisément ce qui me valut la réalisation de mon désir. L’esprit de foi développe dans notre aura et dans nos corps subtils des états magnétiques et très attractifs très différents des états de contraction et de lourdeur que provoque l’esprit critique et de doute. Une véritable accélération vibratoire de mon aura et de mes corps subtils se manifesta et celle de mon aura était perçue même par des personnes à qui mes pensées et mes attaches théosophiques étaient complètement inconnues. […] »

« La situation était alors celle-ci. J’habitais à une grande distance de Madame Blavatsky et elle mourut avant que je l’aie rencontrée. Je n’étais pas et je ne devins jamais un « psychique » dans le sens où ce mot est habituellement employé. Je n’ai aucun désir de posséder « des pouvoirs » et ne suis jamais demeuré en état de « méditation » ou de « concentration ». […] Je n’étais et ne suis pas végétarien. Je n’ai fait aucun voeu d’ascétisme. Je n’ai jamais fait dans ma vie d’expériences « psychiques »…

« Quand H.P.B. m’eut accepté comme élève, aucune règle ne fut établie, aucun plan ne fut dressé. Je continuai à me livrer à mes occupations journalières et la nuit, lorsque j’étais plongé dans un profond sommeil, une vie nouvelle commençait. Le matin, en sortant d’un sommeil si profond que je conservais encore la position de la nuit, je me rappelais très nettement que j’étais allé auprès de H.P.B. et il en avait été ainsi. J’avais été reçu dans des chambres dont je pouvais donner la description – ainsi que je le fis d’ailleurs – à ceux qui vivaient avec elle, signalant même les endroits usés ou troués des tapis. A la première rencontre de ce genre, elle me fit savoir qu’elle m’acceptait comme élève et pas autrement. Après cela elle me reçut d’une autre façon, me montrant des images qui passaient comme des panoramas sur les murs de la chambre. »

« Il y en a bien peu que je pourrais décrire avec des mots car ces apparitions comportaient simultanément : mouvement, vibration, formation d’un monde sortant du premier noyau, « Esprit se matérialisant » dans une forme, mouvement devenant conscience et se précipitant dans mon cerveau comme l’image d’un fait ou d’une vérité. […] Beaucoup d’autres choses, que je ne peux indiquer, me furent enseignées, telles que des événements à venir – qui sont actuellement en cours de réalisation – et des faits encore inconnus relatifs à la vie d’autres personnes de la S.T. »

« D’autres fois, mais plus rarement, je me réveillais et voyais H.P.B. debout au pied de mon lit et, tandis que je me redressais en m’appuyant sur le coude, son langage par signes commençait. Les harmonies de la Nature remplissaient la chambre éclairée par la lune pendant que les merveilleuses images passaient sur le mur. Tout cela m’était parfaitement objectif. J’étais pleinement conscient de tout ce qui m’entourait, de tous les bruits naturels de la nuit […] Toutes les expressions du visage d’H.P.B. m’étaient devenues familières. Je la revois encore enveloppée dans sa vieille robe de chambre – quelle vieille robe jamais tant chérie ? – ouvrant l’espace devant moi et se montrant alors dans l’expansion de son être réel. »

« J’ai à peine une demi-douzaine de lettres d’elle et ces lettres ne contiennent aucun enseignement ; elles ont trait aux affaires extérieures de la Théosophie et n’ont rien que cette particularité. […] »

« Il y a des personnes qui espèrent nous faire croire que H.P.B. n’était rien de plus qu’un chéla (disciple) finalement rejeté. Mais actuellement les choses qu’elle a prédites continuent à se réaliser avec exactitude, même celles qui nous éprouvent, même certains événements auxquels H.P.B. nous avait préparés en nous avertissant à l’avance. Aussi, tout le tapage et tout le bavardage, l’agitation et les révélations, nous laissent-ils froids et les apôtres d’un enseignement révisé montrent qu’ils ignorent ce qu’elle a donné comme directives – directives qu’ils ne savent pas trouver. La preuve sans cesse renouvelée, la preuve toujours vivante, nous l’avons. »[…]

« Peu de jours après sa mort, Madame Blavatsky m’éveilla la nuit. Je me levai, n’éprouvant aucune surprise mais seulement le doux plaisir habituel. Elle fixa mes yeux de son regard léonin. Alors elle devint plus mince, plus grande et sa forme prit un aspect masculin ; puis, lentement, ses traits changèrent jusqu’à ce que j’eusse devant moi un homme de haute stature et plein de force. Les derniers traits de H.P.B. se confondirent avec ceux de l’homme et il ne subsista plus que le regard léonin avec le rayonnement pénétrant de ses éclairs. L’homme leva la tête et dit : « Témoignez !». puis il sortit de la chambre, posant, en passant, la main sur le portrait de H.P.B. Depuis cette époque, il est venu me voir plusieurs fois pour m’apporter des instructions – en plein jour – pendant que je travaillais activement ; et une fois il sortit d’un portrait de H.P.B. »[…]

« Voilà quel était, dans les nuits harmonieuses, l’enseignement de H.P.B. qui écrivait : « Mes jours sont mes Pralayas et mes nuits mes Manvantaras »

« Bénis vraiment sont ceux qui ont participé à ses Manvantaras et qui n’ont pas vu et cependant ont cru ».

R.S. [1]

 

LA DOCTRINE SECRÈTE ET MME BLAVATSKY
Wachtmeister Constance | Éditions Adyar | 70.00 FRF / 10.67 Euros


[1] Rudolf Steiner (1861-1925) avait 25 ans lorsqu’il entendit parler pour la première fois d’H.P. Blavatsky en 1886.

Pour vos livres rares, anciens ou épuisés, vous pouvez consulter :
  Annuaire Electronique International des Librairies de Livres d’Occasion
Livre-rare-book

  The Internet resource for the world of the Antiquarian Book Antiqbook (en français)

Tous les ouvrages proposés sont disponibles :

  dans les Librairies ésotériques francophones

  dans toutes les Librairies générales sur commande

  dans les Librairies générales du Web (liste succincte des plus connues)
  FNAC  | ALAPAGE | CHAPITRE  | FURET DU NORD | AMAZON | DECITRE | PROXIS 

  dans les Librairies spécialisées de l’Ésotérisme sur le Web
ASTRES | LES CHEMINS D’HERMÈS | L’ARBRE SACRÉ | ÂMES DE LUMIÈRE
LIBRAIRIE VICTOR HUGO | L’ESPACE 

La Vie extraordinaire
de Madame Blavatsky

Alfred Percy Sinnett
(1840 – 1921)

d’Alfred Percy Sinnett

Un volume

La vie de la fondatrice de la Société Théosophique et de la résurgence de la Théosophie antique dans les temps modernes s’est déroulée — pour le regard d’un Occidental — sous le signe du « merveilleux ».

Théoricienne du mystère et de l’insolite, elle fut également une voyageuse infatigable et intrépide, une magicienne dont les pouvoirs prodigieux ont été constatés par un nombre considérable de témoins.

Elle fit découvrir, non seulement à sa génération mais à toutes celles qui suivirent ces dernières, le monde fascinant de « l’occulte », monde caché, invisible et inaudible pour nos sens ensommeillés, mais existant réellement.

Ce monde est celui des Sages dont elle fut le Disciple et l’Émissaire et qui délivrèrent, par son intermédiaire — mais aussi directement Eux-mêmes dans des lettres (Lettres des Mahatmas) — la Connaissance de l’Univers et de l’Homme, dans un syncrétisme des religions et des croyances reflétées dans les Mythologies diverses de l’histoire planétaire.

LA VIE EXTRAORDINAIRE DE H.P. BLAVATSKY
Alfred Percy Sinnet | Éditions Adyar | 60.00 FRF / 9.15 Euros

Pour vos livres rares, anciens ou épuisés, vous pouvez consulter :
  Annuaire Electronique International des Librairies de Livres d’Occasion
Livre-rare-book

  The Internet resource for the world of the Antiquarian Book Antiqbook (en français)

Tous les ouvrages proposés sont disponibles :

  dans les Librairies ésotériques francophones

  dans toutes les Librairies générales sur commande

  dans les Librairies générales du Web (liste succincte des plus connues)
  FNAC  | ALAPAGE | CHAPITRE  | FURET DU NORD | AMAZON | DECITRE | PROXIS 

  dans les Librairies spécialisées de l’Ésotérisme sur le Web
ASTRES | LES CHEMINS D’HERMÈS | L’ARBRE SACRÉ | ÂMES DE LUMIÈRE
LIBRAIRIE VICTOR HUGO | L’ESPACE 

Helena Petrovna Blavatsky ou la Réponse du Sphinx de Noël Richard-Nafarre

« H. P. B »
(1831-1891)

Un volume

L’une des femmes les plus célèbres de son temps », « le Sphinx russe », « Cagliostro au féminin ».

Enfant médium, mariée à 17 ans, cette aristocrate s’enfuit pour chercher l’aventure de Saint-Petersbourg aux bords du Nil, des vallées du Pérou à New York, de Londres à Bombay.

Révolutionnaire, on la trouve aux côtés de Garibaldi dans la lutte de l’Italie contre la papauté. Gandhi affirme que sa rencontre avec elle éveillera sa mission de Libérateur de l’Inde…

Un demi-siècle avant les voyages d’Alexandra David-Neel, le Tibet ouvre à Helena Petrovna Blavatsky les portes de ses sanctuaires secrets : elle proclame qu’ils sont la retraite de « Maîtres de Sagesse », gardiens d’une « Connaissance occulte » immémoriale. Dès lors, elle entreprend d’exposer les Arcanes et étonne son entourage en accumulant les prodiges. Les uns crient à l’imposture, d’autres voient en elle une authentique missionnée… Dans tous les cas, son Oeuvre est monumentale : « La Doctrine Secrète » reste et restera la somme le plus fabuleuse qui ait été écrite dans le domaine des Sciences Occultes… véritablement « occultes »….

Il aura fallu attendre la seconde moitié du XXème siècle pour que soit levé le doute sur l’authenticité de son « Initiation » :

Le Panchèn Lama et un membre du Conseil du Dalaï lama reconnaîtront qu’elle avait « incontestablement reçu un enseignement lamaïque élevé, ainsi qu’elle le prétendait ». D. T. Suzuki témoigne, comme aujourd’hui le tibétologue David Reigle, que l’Enseignement reçu de ses Maîtres était « l’aspect le plus profond des enseignements du Mahâyâna et qu’elle a ensuite révélé ce qu’elle a jugé sage de donner au monde occidental sous le nom de Théosophie… ».

Dans les années 1960, une personne se présenta au Centre d’Adyar en précisant qu’elle ignorait tout de la Théosophie et de la Société mais qu’elle voulait absolument connaître cet endroit, compte tenu du fait que son oncle avait toujours eu sur son bureau un exemplaire de la Doctrine Secrète. Cet oncle n’était pas un inconnu : Albert Einstein

L’astronome Camille Flammarion, Thomas Édison et le chimiste et physicien William Crookes devinrent ses disciples et amis.

Son inspiration sera reconnue par des écrivains de la dimension de W.B. Yeats, James Joyce, D.H. Lawrence, T.S. Eliot, George Russell et Henry Miller, par des peintres comme Klee, Piet Mondrian, Malevitch ou Kandinsky, un musicien comme Scriabine.

On peut citer également des hellénistes tel le Dr Alexander Wilder et G.R.S. Mead, Charles Johnston (orientaliste), Rev. H. Sumangala (grand prêtre bouddhiste, de Ceylan), le Baron du Potet (spécialiste du magnétisme), Alexandre Aksakof (chancelier impérial de Russie), A.O. Hume (fondateur de l’Indian National Congress), Rudolf Steiner (fondateur de l’Anthroposophie), Édouard Schuré (écrivain), B.P. Wadia (fondateur de l’Indian Institute of World Culture), etc.

« Mes livres ne seront compris qu’à la fin du prochain siècle », disait-elle.

Nous y sommes.

Excellent ouvrage écrit par un historien, Noël Richard-Nafarre.

Nous avons la biographie la plus complète et la plus documentée en langue française sur Helena Petrovna Blavatsky, cette grande Initiée russe qui révolutionna, au XIXème siècle les Sciences Occultes par ses écrits, notamment par « La Doctrine Secrète ».

Cette vie aventureuse et émouvante à la fois, par les souffrances et l’incompréhension endurées, se découvre dans cet ouvrage comme un roman mais avec toute la rigueur et la précision qu’apporte un demi-siècle de recherches historiques.

Ce livre est une « commande » dans le sens où l’auteur , en réalisant cette œuvre de qualité, suivit le conseil que lui donna en novembre 1990, l’auteur du livre « La Lumière sur le Royaume ou Pratique de la Magie Sacrée au quotidien », Alexandre Moryason.

Celui-ci lui écrivit :

« Vous avez l’intégrité de l’historien, liée à l’absence d’a priori partisan envers la Fondatrice de la Société Théosophique. Ce sont là les qualités indispensables à l’élaboration d’une biographie sérieuse, devant effacer, pour le public français du moins, une récente parution sur la vie d’H.P.B., parution des plus fantaisistes qui, si n’était la gravité de l’enjeu impliqué, ferait rire. De vos propres recherches et de l’issue que prendra le débat dans votre ouvrage – je gage qu’il sera heureux – dépendra, j’en suis certain, une appréhension, autre que celle qui a prévalu à ce jour, des Sources de la Tradition Ésotérique… »

La rédaction de ce livre reçut de nombreux soutiens :

  • outre celui d’Alexandre Moryason,
  • celui d’Eric Schlumberger, ami de l’auteur et Producteur du film « Z »,
  • de la Société Théosophique de France en la personne de Michel Caracostea et celle de Michel Chapotin
  • et de la Loge Unie des Théosophes représentés par M. et Mme Le Blois.

Sommaire de l’ouvrage

Introduction

 

Prologue d’Alexandre Moryason

Chapitre 1

La Sédmitchka

Chapitre 2

Les plaines de la Volga

Chapitre 3

L’enfant médium

Chapitre 4

Aux pieds du Sphinx

Chapitre 5

Le Maître

Chapitre 6

Les mystères du Nouveau Monde

Chapitre 7

L’Inde attendue

Chapitre 8

Les marches du Tibet

Chapitre 9

Le retour de l’enfant prodige

Chapitre 10

Tiflis

Chapitre 11

Le plus proche Orient

Chapitre 12

Auprès du Maître

Chapitre 13

Mourir à Mentana

Chapitre 14

Le mystère des Carpathes

Chapitre 15

Le Mahatma « K.H. »

Chapitre 16

L’Égypte

Chapitre 17

Derniers jours dans le Vieux Monde

Chapitre 18

L’immigrante

Chapitre 19

La rencontre

Chapitre 20

La cause spirite

Chapitre 21

L’ombre de la mort

Chapitre 22

Le « club des miracles »

Chapitre 23

La « Société Théosophique »

Chapitre 24

La « Lamaserie »

Chapitre 25

« Isis Dévoilée »

Chapitre 26

Cagliostro au féminin

Chapitre 27

Le grand départ

Chapitre 28

« Mother India »

Chapitre 29

Amis et ennemis

Chapitre 30

L’heure des prodiges

Chapitre 31

Les Lettres des Mahatmas

Chapitre 32

Adyar

Chapitre 33

Monts et merveilles

Chapitre 34

L’heure des traîtres

Chapitre 35

L’étreinte de l’Ombre

Chapitre 36

Le « Rapport Hodgson »

Chapitre 37

L’exilée

Chapitre 38

La Réponse du Sphinx

Épilogue

 

Appendice I

René Guénon et la diffamation de Mme Blavatsky

Appendice II

Le désaveu du « Rapport Hodgson »

Appendice III

La thèse de M.P. Johnson

Bibliographie

 

Notes

 

Un très beau livre de 669 pages, broché, abondamment illustré.

HELENA PETROVNA BLAVATSKY OU LA RÉPONSE DU SPHINX
Richard-Nafarre Noël | Édition Nafarre | 190.00 FRF / 28.96 Euros

Distribution DG Diffusion – 05.61.00.09.99

Pour vos livres rares, anciens ou épuisés, vous pouvez consulter :
  Annuaire Electronique International des Librairies de Livres d’Occasion
Livre-rare-book

  The Internet resource for the world of the Antiquarian Book Antiqbook (en français)

Tous les ouvrages proposés sont disponibles :

  dans les Librairies ésotériques francophones

  dans toutes les Librairies générales sur commande

  dans les Librairies générales du Web (liste succincte des plus connues)
  FNAC  | ALAPAGE | CHAPITRE  | FURET DU NORD | AMAZON | DECITRE | PROXIS 

  dans les Librairies spécialisées de l’Ésotérisme sur le Web
ASTRES | LES CHEMINS D’HERMÈS | L’ARBRE SACRÉ | ÂMES DE LUMIÈRE
LIBRAIRIE VICTOR HUGO | L’ESPACE 

La Lumière sur le Sentier

« Mabel Collins »
Mrs. Kenningale R. Cook
(1851 – 1927)

Transcrit par Mabel Collins

sous la dictée du Maître Hilarion

Transcrit par Mabel Collins, ce petit livre est un chef d’œuvre donnant les Clés du Discipulat : attitude mentale et psychologique, vie et réalité sur un Sentier si difficile qui permet, à celui qui l’emprunte, de « se tenir debout devant le regard des Maîtres » dès lors qu’il a parcouru les étapes et que « ses pieds sont trempés dans le sang du Cœur… ».

 

 

Dans sa lettre pour « Light » (Londres), publiée le 8 juin 1889, H. P. B. dit, entre autres,

« … Quand je l’ai rencontrée [Mabel Collins] elle venait juste d’achever l’Idylle du Lotus Blanc, qui, comme elle l’a exposé au Colonel Olcott, lui avait été dicté par quelque « personne mystérieuse ». Guidés par sa description, nous avons tous les deux reconnu un vieil ami grec , Adepte, et non un des Mahatma ; de nouveaux événements nous prouvèrent que nous avions raison… »

L’étape suivante et très importante dans la carrière littéraire et occulte de Mabel Collins fut la publication de « La Lumière sur le Sentier », ouvrage précieux pour plusieurs générations d’étudiants du mysticisme dans le monde entier. Selon une inscription dans une copie autographique de ce livret qui était dans la possession de Basil Crump[1], et qui est reproduite ci-contre en fac-similé, le travail a été commencé sous les conseils de l’Adepte grec connu sous le nom d’Hilarion, en octobre 1884.

 

LUMIÈRE SUR LE SENTIER (LA)
COLLINS MABEL | Éditions ADYAR | 50.00 FRF / 7.62 Euros

LUMIÈRE SUR LE SENTIER (LA)
COLLINS MABEL | Éditions TEXTES THÉOSOPHIQUES | 40.00 FRF / 6.10 Euros


[1] Maintenant dans les Archives du « H. P. B. Bibliothèque, » Nord Vancouver, B. C., le Canada

Pour vos livres rares, anciens ou épuisés, vous pouvez consulter :
  Annuaire Electronique International des Librairies de Livres d’Occasion
Livre-rare-book

  The Internet resource for the world of the Antiquarian Book Antiqbook (en français)

Tous les ouvrages proposés sont disponibles :

  dans les Librairies ésotériques francophones

  dans toutes les Librairies générales sur commande

  dans les Librairies générales du Web (liste succincte des plus connues)
  FNAC  | ALAPAGE | CHAPITRE  | FURET DU NORD | AMAZON | DECITRE | PROXIS 

  dans les Librairies spécialisées de l’Ésotérisme sur le Web
ASTRES | LES CHEMINS D’HERMÈS | L’ARBRE SACRÉ | ÂMES DE LUMIÈRE
LIBRAIRIE VICTOR HUGO | L’ESPACE 

Autres titres de Théosophes…

APHORISMES DU YOGA
Patanjali | Éditions Textes Théosophiques | 35.00 FRF / 5.34 Euros

Ce texte très ancien du fondateur du système du Yoga expose, dans un langage très concis, les règles, conditions et phases différentes de cette discipline spirituelle qui aboutit à la méditation la plus haute. Plutôt qu’une traduction littérale, Judge a préféré présenter une interprétation de la pensée de Patañjali et rendre ainsi cet enseignement traditionnel plus accessible, en y ajoutant d’ailleurs d’utiles notes explicatives, et une longue préface particulièrement instructive

BLAVATSKY H.P. (1831 1891) APERÇUS BIOGRAPHIQUES
Collectif | Éditions Textes Théosophiques | 20.00 FRF / 3.05 Euros

Brochure publiée à l’occasion du Centenaire de la mort de Blavatsky, 1991 avec, au sommaire : Les années de préparation, Une vie publique entièrement consacrée à la Théosophie et L’impact de l’œuvre blavatskienne

.

BOUDDHISME ÉSOTÉRIQUE (LE)
Collectif (Sinnett Alfred Percy) | Éditions Adyar | 120.00 FRF / 18.29 Euros

Cet ouvrage expose les points essentiels des enseignements théosophiques tels qu’ils furent reçus des Maîtres de la Sagesse par M. Sinnett, dans un long échange de lettres. Certains points – en particulier concernant la constitution de l’homme et son évolution – sont un reflet de la doctrine originelle énoncée par la suite dans La Doctrine Secrète.

DOCTRINES INITIATIQUES
Lancri Salomon | Éditions Adyar | 90.00 FRF / 13.72 Euros

Mme Blavatsky, élève et messagère de Sages résidant au Tibet, exposa leurs enseignements dans de nombreux articles et lettres. Leur étude n’est pas aisée étant donné la complexité des sujets traités et les innombrables références à de multiples religions, philosophies et traditions occultes. L’ouvrage est divisé en quatre parties : la Cosmogénèse, l’Anthropogénèse, la constitution occulte de l’homme et le but de la vie humaine. S.Lancri propose une synthèse des enseignements et insiste sur un des points clé de la Théosophie, à savoir l’aspect prométhéen de l’homme.

ÉCHOS DE L’ORIENT : ÉPITOMÉ DE THÉOSOPHIE
Judge William Quan | Éditions Textes Théosophiques | 40.00 FRF / 6.10 Euros

Réunion de deux textes présentant des enseignements originaux et intéressants de la Théosophie, visant constamment à instruire le penseur réfléchi et éveiller son intuition. Publié en1996 à l’occasion du Centenaire de la mort de Judge avec notes explicatives et index.

ELIXIR DE VIE (L’)
Collectif (G. Mitford) | Éditions Adyar | 40.00 FRF / 6.10 Euros

C’est un traité d’occultisme pratique qui indique comment, arrivé à un certain stade d’évolution, l’adepte peut, s’il le désire, prolonger sa vie au-delà de la durée ordinaire afin de poursuivre son travail d’une façon ininterrompue. L’auteur, Godolphin Mitford, lorsqu’il rédigeait ce texte, était le disciple d’un Maître de Sagesse, et c’est sous son influence qu’il l’écrivit. Cet ouvrage se termine par trois appendices écrits l’un par Mme Blavatsky, le second par le Colonel Olcott, et le dernier par Damodar K. Mavalankar. Ouvrage recommandé à tous ceux qui désirent connaître l’enseignement originel des Maîtres.

ENTRE L’HOMME ET LE DIEU
Buttafoco, May L. de | Éditions Adyar, 1970 | 36,00 FRF / 5,49 Euros

HOMME, DIEU ET L’UNIVERS (L’)
Taimni | Éditions Adyar | 130.00 FRF / 19.82 Euros

Vaste sujet sur lequel l’homme n’a cessé de se poser des questions. Les concepts profonds impliqués inévitablement dans une telle recherche sont présentés ici avec clarté et sagesse. De nombreux tableaux et diagrammes illustrent cette étude et sont d’une aide inestimable

INTRODUCTION A L’ÉTUDE DE LA DOCTRINE SECRÈTE
Lancri Salomon | Éditions Adyar | 95.00 FRF / 14.48 Euros

Nouvelle édition de ce petit ouvrage qui donne en quelques chapitres une idée globale des thèmes abordés dans l’oeuvre de Madame Blavatsky, augmentée de Questions Esotériques portant principalement sur la Gnose. Suivi d’un Index.

LETTRES QUI M’ONT AIDÉ
Judge William Quan | Éditions Textes Théosophiques | 70.00 FRF / 10.67 Euros

À notre époque de profonde interrogation sur la nature réelle de l’être humain, ces Lettres viennent combler un grand vide et répondre à des questions essentielles visant les perspectives de la vie intérieure: elles émanent d’un personnage d’exception pour son siècle, dont la solide sagesse pratique s’alliait à une philosophie éprouvée de l’homme et de l’univers qui fait encore cruellement défaut à l’Occidental moderne. Les conseils donnés généreusement, avec simplicité et réalisme, sont ceux d’un aîné qui parle d’expérience à ses compagnons de travail. Index analytique

MONDE OCCULTE (LE)
Sinnett Alfred Percy | Éditions Adyar | 60.00 FRF / 9.15 Euros

Ce monde est celui des Adeptes de la Science Occulte. L’auteur, plutôt rationaliste, devenu un collaborateur de Mme Blavatsky, fait le récit des extraordinaires phénomènes qui se produisaient dans l’entourage de la fondatrice de la Société Théosophique. Il explique aussi les circonstances dans lesquelles s’établit une correspondance, dont il donne de nombreux extraits, entre les Maîtres et lui-même

NOTES SUR LA BHAGAVAD GITA
Judge William Quan | Éditions Textes Théosophiques | 50.00 FRF / 7.62 Euros

Soucieux de faire connaître au public la philosophie pratique de la Bhagavad-Gîtâ, Judge publia une série d’articles commentant les idées que lui suggéraient les différents chapitres: il ne put dépasser le septième et, après sa mort, ce fut son disciple, Robert Crosbie (le fondateur de la Loge Unie des Théosophes) qui compléta ces Notes jusqu’au 18e chapitre. Ce livre, qui se distingue d’un commentaire littéral du texte, permet une approche intérieure de la profonde philosophie dont s’éclaire tout le poème; il est d’une aide merveilleuse pour le lecteur occidental désireux d’aborder l’étude de la Gîtâ. Nouvelle traduction annotée et augmentée d’un article de W.Q.J., 1996

OCEAN DE THÉOSOPHIE (L’)
Judge William Quan | Éditions Textes Théosophiques | 40.00 FRF / 6.10 Euros

Cet ouvrage de l’un des grands pionniers du mouvement théosophique vise à mettre à la portée du public – en termes simples mais sans les déformer – les grandes doctrines de la Théosophie dans l’esprit même où elles furent données à l’origine par Mme Blavatsky. Publié en 1893, il reste aujourd’hui un manuel commode de référence pour aborder la pensée théosophique authentique, et trouver des éléments d’explications éclairant les grands problèmes actuels, de l’évolution humaine aux phénomènes paranormaux. Un index analytique facilite l’étude par sujets.

SELF CULTURE, AUTO CULTURE
Taimni | Éditions Adyar | 110.00 FRF / 16.77 Euros

Cet ouvrage est indispensable pour l’aspirant qui veut se bien connaître, et travailler sérieusement à la Réalisation du Soi, but de toute vie. L’auteur donne un condensé de la connaissance relative à la constitution et à l’évolution de l’être humain, puis il définit les grandes lignes d’une discipline personnelle nécessaire à l’évolution de l’individualité, et enfin, il esquisse les données techniques du Yoga Royal, capables d’amener l’aspirant au contact des plans où réside la suprême Sagesse

THEOSOPHIA – AUX SOURCES NÉOPLATONICIENNES
ET CHRÉTIENNES (IIÈME-VIÈME SIÈCLES)

Siemons Jean-Louis | Éditions Cariscript | 89.00 FRF / 13.57 Euros

THÉOSOPHIE AU XXème SIÈCLE
Bohrer Marcel | Éditions Adyar | 55.00 FRF / 8.38 Euros

Une présentation de la Théosophie sous forme de questions et réponses

VIE EXTRAORDINAIRE DE HP BLAVATSKY
Sinnett Alfred Percy | Éditions Adyar | 60.00 FRF / 9.15 Euros

La vie extraordinaire d’Héléna Petrovna Blavatsky s’est déroulée sous le signe du surnaturel et du merveilleux. Théoricienne du mystère et de l’invisible, elle fut également une voyageuse infatigable et intrépide, et une magicienne dont les pouvoirs prodigieux ont été constatés par un nombre considérable de témoins. En affirmant à l’homme l’existence en lui de merveilleux pouvoirs latents susceptibles d’être développés par un entraînement approprié, elle lui faisait découvrir le monde fascinant de l’occulte, celui des Sages dont elle se disait l’élève, la messagère, et lui donnait une immense confiance en lui-même et en son avenir. Biographie passionnante, écrite en 1886 du vivant de Mme Blavatsky.

Pour vos livres rares, anciens ou épuisés, vous pouvez consulter :
  Annuaire Electronique International des Librairies de Livres d’Occasion
Livre-rare-book

  The Internet resource for the world of the Antiquarian Book Antiqbook (en français)

Tous les ouvrages proposés sont disponibles :

  dans les Librairies ésotériques francophones

  dans toutes les Librairies générales sur commande

  dans les Librairies générales du Web (liste succincte des plus connues)
  FNAC  | ALAPAGE | CHAPITRE  | FURET DU NORD | AMAZON | DECITRE | PROXIS 

  dans les Librairies spécialisées de l’Ésotérisme sur le Web
ASTRES | LES CHEMINS D’HERMÈS | L’ARBRE SACRÉ | ÂMES DE LUMIÈRE
LIBRAIRIE VICTOR HUGO | L’ESPACE