Origines de la Fraternité de Lumière

 
Faire remonter l’origine de cette Instance Sublime à des millions d’années de notre ère serait attirer le sourire dédaigneux des Historiens en raison de ce qu’ils admettent communément de nos jours. Aussi, ne nous attarderons-nous pas ici sur cette ancienneté si ce n’est pour tout simplement préciser, de manière imagée et interprétable par chacun selon les normes individuellement acceptées, qu’elle « remonte à la nuit des temps »…

Pour les Annales Planétaires que la Tradition Ésotérique conserve, cette Instance précède de la lointaine Atlantide[1]… Celle-ci, dans le premier aspect de sa forme — c’est-à-dire lorsqu’elle était encore un immense continent et non pas l’Île de Poséidonis à laquelle Platon et Diodore de Sicile firent référence — était à son apogée de sa Civilisation, un million d’année av. J.-C.  alors qu’une bonne partie de l’Europe était encore sous les eaux. Nous pouvons donc imaginer à quelles époques reculées il convient de situer cette origine.

atlantide0

La Fraternité de Lumière, ainsi formée à cette époque d’Êtres ayant transcendé leur nature animale dans un Cycle d’Évolution antérieur au nôtre, était, à ces temps atlantes, le guide des hommes et elle était accessible à tous en tant que telle. Ceci signifie que l’état « divin » de ses Membres étaient reconnu par tous et que tous suivaient, sous cette sage houlette, les Lois Divines et cheminaient harmonieusement dans leur Cycle d’Évolution. Ainsi chacun pouvait-il approcher ces Êtres, suivre leur Enseignements — qui concernaient aussi bien la Philosophie Occulte, que l’Agronomie, la Médecine, l’Astronomie, l’Astrologie, etc. — et développer ses qualités propres. C’était aux temps où la Terre « était encore bénie »…


[1] Les cartes présentées ici sont extraites de « L’Histoire de l’Atlantide » de W.Scott-Elliot – Éd. Adyar- 1924. – Pour tout ce qui concerne l’Atlantide, voir aussi « La Doctrine Secrète » de H.P. Blavatsky – Éd. Adyar (informations données au cours des 6 volumes) ; « Le Livre de l’Atlantide » de Michel Manzi – Ed. Glomeau – 1900 ; « L’Atlantide atlantique » de Paul le Cour, Jacques d’Arès et Doru Todériciu – Ed. Atlantis – 1971 ; « The History of Atlantis » de Lewis Spence – Éd. Roder & Co. London – 1926 ; « Atlantis, the antediluvian world » de Ignatius Donnelly – Éd. de 1882 reproduite par Dover Publications Inc.